Le bout du tunnel

C’est presque ça. A l’aveugle, j’ai pu avancer dans l’écriture des nouvelles versions de mes deux plugins fétiches. Ils ont été testé et fonctionnent actuellement sur des sites en production. Il reste essentiellement de la documentation à écrire, et rationaliser / optimiser le code.

Lightbox+

Lightbox+ passe en version 0.1.2 . Il fonctionne aussi bien sur WordPress 2.0 que WordPress 2.1. Cette version est plus lourde que la précédente, mais pour le plus grand bien. Elle permet de garder les attributs des images. Vous pouvez donc bidouiller vos images avec votre WYSIWYG préféré, ça ne sera pas tout cassé.

Tester
lightbox-plus.zip

Version beta du 14 mars 2007

Identikit 2

Alors là c’est carrément une version 2. Ce plugin est le plus abouti pour la gestion de tunings pour le blog. Il devient un plugin hautement configurable d’un nouveau genre. En gros, Identikit est une classe qui propose différentes fonctions pour gérer des images, css et d’autres petites choses. Seul, il ne fait rien. Il faut le surcharger de différents « sujets » qui manipulent un aspect, une notion. Actuellement, j’ai écrit ces sujets :

  1. Utilisateur : Pour télécharger les avatars d’un utilisateur (auteur et commentateur). Ce sujet maitrise ces sources : favatars, gravatars, pavatars, zimavatars, buddy’s icon de FlickR, avatars de 30 boxes, avatars de MyBlogLog. De plus, il a une petite interface d’administration pour censurer des avatars.
  2. Catégorie : Pour assigner une couleur (dont sa CSS correspondante) et une icône a une catégorie.
  3. Articles : Pour assigner des collections d’illustration à des articles
  4. Favicon : Pour afficher le Favicon du site
  5. hCard : pour afficher la hCard de l’auteur d’un article

Ce plugin est toujours en cours de traduction & documentation. Son fonctionnement n’est assuré que sur des sites WordPress 2.1.

Tester
Identikit 2

Version beta G du 5 juin 2007

Dès que possible, je sortirai de belles versions officielles.

Un léger aperçu d’Identikit 2

Trois semaines sans nouvelles. Je travaille trop. Je fignole un petit site interne tout en WordPress. Et pour cela, j’ai réécris le plugin Identikit. J’ai écouté les désidérata de mes petits camarades, j’ai pris mon courage à deux mains, mis à plat mes idées, et ai retenu plusieurs axes d’améliorations : Modularité, Sécurité, Rapidité, Internationalité.

<h3>Modularité</h3>

Pour les bloggueurs, le plugin ne se contentera plus de gérer les avatars utilisateurs. Actuellement, il est capable de gérer les avatars utilisateurs (local, gravatar, pavatar, favatar), de gérer les favicons, d’illustrer les différents articles, et d’illustrer les catégories. Et tout ça est hautement configurable.

Pour les bidouilleurs , j’ai tout cassé pour tout rationaliser. Le script principal est transformé en une seule classe. Dedans s’y trouve toutes les méthodes standardisées et les créations à la volée. L’avantage est de ne déclarer la classe qu’une seule fois, au lieu de créer une nouvelle instance à chaque appel (ceci optimise considérablement les perfs). Tous les traitements sont consolidés. Cette classe monte d’autres classes qui traitent des différentes parties. Les différentes fonctions des thèmes appelleront directement les méthodes de la classe principale.

<h3>Optimiser</h3>

J’ai tout réécris. Rien que ça. Dans le monde de l’invisible, avec le concours de Jeena Paradies, j’ai réécris le script qui débusque les pavatars dans les pages des utilisateurs. Il m’a aussi fait par d’une lacune de sécurité. Maintenant, le script s’assure de ne télécharger que des images. J’ai écris des alternatives pour essayer de rendre les scripts utilisables dans d’autres configurations (curl sinon fgets, imagemagick sinon gd2…).

Dans le monde du visible, l’ancien script ramait lorsqu’une personne laissait un message sur le blog. C’est parce que le script de téléchargement s’effectuait avant le rechargement de la page de réponse. Maintenant il n’y a plus ce soucis par une triche odieusement astucieuse. Au lieu d’afficher immédiatement l’avatar de l’utilisateur il y aura une petite icône de remplacement (c’est ce qui fait toute la différence !). Et c’est cette petite icône qui se chargera de lancer le script, ne pénalisant pas la navigation de l’utilisateur.

Sinon je tente de rendre possible l’usage de ce script avec les pseudos jolies urls avec un index.php Enfin pour être en accord avec les specs des pavatars, je tente d’écrire une interface de modération des avatars.

<h3>Internationalisation</h3>

Puisque la demande internationale est forte, je vais rendre le biniou international.

<h3>The resume in English</h3>

Excuse my English. Three weeks without a word… Well, i’m working to much !

I’m making a little website with WordPress for my job. To make this, i’m rewriting the plugin Identikit. I have listen to wishes from every folks, taken my courage in both hands, sended my ideas back to the drawing board and keep 3 axes for improvement : Modularity, Optimisation and Internationalization

Actually, the prototype can manage users’ avatars and pavicons. add icons to the articles, and icons & colors to the categories. And everything is customisable. I’ve broken everything for rationalize everything. The main script is now a unique class with all methods mutualised. This main class is onl loaded one time by the system, instead of creating a new instance for every calls. This class is overloaded by differents class (one by subject).
I’m optimising the code for making it more flexible and secure. Also i’m optimising the navigation for the visitors. The autodiscoveries functions will not slow down pages. And for the end, i will make this plugin internationalizable.

L’Avatar

« Il est l’or Monsignor. » Mon billet n’est pas à confondre avec le rôle de Louis de Funès.

En cherchant un système d’avatar pour le PriceMister, je suis tombé sur la conception des Pavatars.

Un pavatar (Personal Avatar) est une image qui est hébergée sur votre site perso qui est utilisée par les sites qui font référence au contenu que vous mettez à disposition, en tant qu’utilisateur. Par exemple, si vous laissez un commentaire sur un blog qui requiert un avatar, c’est cette conception qui est utilisée ici.

Continue reading