Un nouveau monde pour un Punk nouveau

Je ferme donc le site de The Informers, mon groupe. Comme je l’annonçais quelques billets auparavant, on a splitté. Plus la motivation, plus l’envie de poursuivre. Chaque membre du groupe vaque à ses projets personnels (le mien étant de conquérir Google). Bien que je ne sois arrivé qu’à mi-parcours à 17 ans, je me suis forgé une identité avec ce groupe, appris à devenir le guitariste de vos rêves. Se fréquenter, se facher, rigoler, composer ensemble, jouer devant une audience… vivre ensemble fut un grand honneur. Il serait dommage d’oublier le groupe trop vite.

logo The Informers

The Informers, c’est Vlad et Béa qui se sont rencontrés avec une idée du Punk moderne. La musique qui en découle est trop anglaise pour les américains, trop américaine pour les anglais. Trop bien pour les frenchies. The Informers, c’est 8 tournées en Grande Bretagne, c’est une écriture politique intelligente sur une mélodie hargneuse et variée. Pas deux chansons se ressemblaient. Pas un seul thème abordé à déjà été traité par un autre groupe du genre. Je met à disposition l’histoire de ce groupe peu commun dans ce billet. Ultérieurement, je mettrai à disposition les photos.
D’autre part, on maintient toujours la distro RADICAL ROCKERS pour liquider les quelques enregistrements qu’il nous reste.

Continue reading

Si Lex l’avait su

Si Lex Luthor avait lu le blog d’Empyrée, il n’aurait pas fait tout un pataquesse pour obtenir de la Kryptonite. En effet, avec tout l’or qu’il a gagné de son héritage de Gertrude Vanderworth, il lui aurait fallu être un peu patient pour être l’heureux propriétaire d’une arme redoutable contre Superman.

Tabindex automatiques

Comme 5000 autres adhérents, je me suis déclaré sur Opquast. Ce site propose une grille d’évaluation de bonnes pratiques. Pour un site naissant, PriceMister s’en tire assez bien, j’ai validé la moitié des questions. Pourtant, je pêche sur la cinquième, qui dit que  » La navigation reste possible sur l’ensemble du site en utilisant exclusivement le clavier ». Soit sans manipuler la souris.

Il existe heureusement des attributs html qui permettent de naviguer avec la touche tabulation, ou des combinaisons de touches du type alt+lettre. C’est pourtant simple de passer cette 5me étape !

Oui et non

WordPress ne gère pas les tabindexs ni les accesskeys en php. Les coder en dur est une solution, mais bien que le PriceMister est épuré, il reste touffu en petits modules (formulaires & groupes de liens). Par exemple, sur certaines pages, Il peut y avoir :

  • le power search dans l’en-tête
  • les pages dans l’en-tête
  • la navigation dans la barre latérale
  • la gestion du compte dans la barre latérale
  • l’upload d’images et le formulaire de commentaires dans le corps de la page

Avec autant d’élément, il est difficile de coder en dur les attributs tabindex de chaque champ. De plus, il n’existe pas de plugin WordPress pour celà, c’est pourquoi je propose le mien. Il suffit d’insérer ce bout de code dans le fichier function.php de votre thème.

function tabindex($arg='') {
if(is_int($arg)) {
$_SESSION['$tabindex'] = $arg;
echo "tabindex='". $_SESSION['$tabindex'] ."'";
} else {
$_SESSION['$tabindex']++;
echo "tabindex='". $_SESSION['$tabindex'] ."'";
}
}
function tabindexStart() {
$_SESSION['$tabindex'] = 0;
}
add_action ('init','tabindexStart');

Une variable de session $_SESSION[‘$tabindex’] qui permet de garder une information persistante. C’est dans cette fonction que je stocke la dernière occurence de ma boucle.
Elle est réinitialisé lors du chargement de la page. Ensuite, à chaque appels de la fonction, elle s’incrémente d’une unité. Il suffit alors de l’intègrer dans mes fichiers de templates ainsi :



qui sera rendu ainsi :



Cette méthode fonctionne parfaitement pour les pages structurées logiquement. En cliquant sur la touche tabulation, le focus saute sur l’élément qui suit dans la page.

La fonction peut accepter comme argument un nombre entier, afin de mentionner l’ordre de recherche par tabulateur. En effet, en passant d’un élément à l’autre avec le tabulateur, c’est d’abord l’élément avec le plus petit chiffre tabindex qui sera trouvé, puis le deuxième…

Par exemple, ma page est structurée ainsi :

  1. en-tête : un power search, des pages annexes,
  2. corps de texte avec un formulaire de commentaires
  3. barre de navigation comporte la réelle navigation

Dans cet exemple, je souhaite que la navigation soit discontinue, donc j’applique ces fonctions dans le 1er éléments de chaque partie :

  1. power search > tabindex(« 1 »);
  2. navigation > tabindex(« 10 »);
  3. pages annexes > tabindex(« 100 »);
  4. formulaire de commentaire > tabindex(« 200 »);

Et là c’est magique !

L’Avatar

« Il est l’or Monsignor. » Mon billet n’est pas à confondre avec le rôle de Louis de Funès.

En cherchant un système d’avatar pour le PriceMister, je suis tombé sur la conception des Pavatars.

Un pavatar (Personal Avatar) est une image qui est hébergée sur votre site perso qui est utilisée par les sites qui font référence au contenu que vous mettez à disposition, en tant qu’utilisateur. Par exemple, si vous laissez un commentaire sur un blog qui requiert un avatar, c’est cette conception qui est utilisée ici.

Continue reading

La moral réaliste

J’ai chapardé ce texte d’ÉcoSystématica inc.© 2004, du site humanum.org

– Comment faire pour juger si quelque chose est bien ou mal ?
Ça doit être difficile, non ? Les situations sont rarement blanches ou noires, tout bien ou tout mal, on est plutôt tout le temps dans les teintes de gris, les nuances, or les étiquettes « bien » et « mal » paraissent sans nuances… Surtout que la notion de bien et de mal change d’une culture à l’autre, quand ce n’est pas d’une génération à l’autre ou même d’un individu à l’autre au sein d’une même culture…

– Bonne question ! Plutôt que donner une réponse théorique qui ne satisfera personne, je préférerais d’abord m’assurer que nous parlons bien de la même chose avec le même vocabulaire, que chaque mot a bien le même sens pour nous deux. Une fois ce point réglé, on aborde la question de front, ok ?
Donc question : pour toi, c’est quoi la science, c’est quoi la religion, c’est quoi la philosophie et c’est quoi la morale ?

– Facile ! La science, c’est ce que nous avons découvert en étudiant l’univers, la religion, c’est ce qu’on nous a enseigné dans les textes sacrés, la philosophie, c’est la somme des idées des grands philosophes et la morale, c’est l’ensemble des règles qui nous permettent de distinguer le bien du mal.

– Quadruple tautologie, c’est un record ! En fait, dans l’étude de l’univers il y a trois grandes divisions :
la science, qui s’adresse à la question « comment », comme dans « comment fonctionne l’univers ?  » ou « comment la neige forme-t-elle de si jolis cristaux ?  »
la religion, qui s’adresse à la question « pourquoi », comme dans « pourquoi sommes-nous sur terre ?  » ou « pourquoi l’univers existe ? »
la philosophie, qui s’adresse à la question « quoi », comme dans « c’est quoi l’univers ?  » ou « c’est quoi un être moral ?  »
La philosophie s’attaque donc à la question de l’existence ou de la nature des phénomènes; la religion s’attaque à la question de la cause des phénomènes, que cette cause soit située dans le passé (la cause originale) ou qu’elle soit située dans le futur (la cause finale, que l’on appelle aussi le but); la science, elle, s’attaque à la question du mécanisme des phénomènes.

– Et la morale, c’est quoi ?

– C’est l’ensemble des règles qui permettent le fonctionnement de la société. En quelque sorte, c’est le contrat de base qui lie les membres de la société : s’ils ne respectent pas les termes de ce contrat, s’ils n’obéissent plus à ces règles, la société s’effondre. Tu vois immédiatement que ces règles peuvent être largement arbitraires, ce qui t’explique comment l’espèce humaine a pu avoir au fil du temps des sociétés très différentes les unes des autres.
Ainsi chez les grecs de l’époque classique on trouvait la pédophilie parfaitement normale et on plaignait le jeune garçon qui n’avait pas trouvé d’amant adulte : il était moral pour un adulte de se livrer à des actes de pédophilie avec un jeune garçon; de nos jours ce même comportement est non seulement jugé immoral, c’est un crime au yeux de la loi. C’est vrai pour beaucoup d’autres choses : l’esclavage était moral, c’est devenu un crime. Même chose pour la polygamie ou pour battre sa femme… Continue reading

Un petit goût salé

Mercredi : C’était cool. on s’est présenté comme étant un groupe animalier qui n’aime pas les chiens.
Samedi : C’était un désastre. Pitoyable comme une troupe de manchots a qu’on a jeté sur scène.

Moralité : Ne plus jouer le weekend. Et continuer à écrire et répéter des tubes. Comme celui-ci :

La Baleine Bleue de Steve Waring

La baleine bleue cherche de l’eau
Pour déboucher tous ses tuyaux
La baleine bleue cherche de l’eau
Pour déboucher tous ses tuyaux
Eau, eau, eau, eau H2O
Eau, eau, eau, eau H2O

Elle a trouvé beaucoup de choses
Beaucoup de choses
Mais pas de l’eau
Eau H2O

Elle a trouvé du détergent
Du détergent
Beaucoup de choses
Mais pas de l’eau
Eau H2O

Elle a trouvé un pétrolier
Un pétrolier
Du détergent
Beaucoup de choses
Mais pas de l’eau
Eau

Elle a trouvé du DDT
Du DDT
Un pétrolier
Du détergent
Beaucoup de choses
Mais pas de l’eau
Eau H2O

… mais à notre manière…

La Baleine Bleue d’Ania

La baleine bleue a perdu son océan
Limpide sur grand écran
La baleine bleue a perdu son eau
Salée sans carburant
H2O sans additifs
H2O sans bactéries

Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Elle a perdu le sens de ses luttes
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Explosant la terre pour son océan
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
En suivant Erika Eleniak
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Elle aurait fais moins n’importe Nawak

La baleine bleue est verte elle a décidé de soutenir
Les mouvements d’écoterrorisme
Son océan est devenu nocif ses choix sont justifiés
Elle ne pas laisser courir
H2O sans additifs
H2O sans bactéries

Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Elle a perdu le sens de ses luttes
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Explosant la terre pour son océan
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Le Prestige de son action est entaché
Son océan ne pouvait plus être laissé pour compte
Elle a fini par gratter le fond

La baleine bleue a perdu toute intégrité
Elle se noie dans la haine
Des pollueurs qui l’ont poussé
A devenir un renégat vert

Sa soeur s’est délibérément échouée sur la grève
Manifestement le bonze de la mer
Son océan est devenu nocif
Ses choix légitimes étaient répréhensible

La fournaise de waco n’était pas sectaire
Mais bien un des méfaits de notre baleine
Elle voit rouge quand son océan est noir
Et que les albatros crachent sans respect.

La baleine bleue voulait faire justice
Mais dénuée de bras elle faisait violence
Oui, sa revanche usait différents artifices
Jusqu’aux politiques la qualifiante de menace

« Jusqu’où ils vont manipuler les bandes de con,
Comment je cautionnerai cette sublimin’arnaque »
La baleine bleue qui avait perdu un boulon
Etait devenue dangereusement sociopathe

Une baleine