Complètement moderne

Appelons le George. George signe hier une loi qui viole les droits de l’homme. Ce texte de loi, the Military Commissions Act of 2006 officialise les dérives de la politique de George, comme ces quelques points que dénonce Amnesty International :

  • Les détentions secrètes
  • Les enlèvement contraint et forcés
  • La torture et d’autres traitements dégradants, cruel et inhumains
  • Les outrages envers la dignité personnelle, incluant les traitements humiliants
  • Le dénie et restrictions de l’Habeas Corpus
  • La détention sans fin, et ce malgré l’absence sans motif et sans procès
  • La détention prolongé sans communication
  • La détention arbitraire
  • Des procédures juridiques injuste

Maintenant, comme dans l’ancienne Union Soviétique de Staline, l’Allemagne d’Hitler, la Chine de Mao, le Cambodge de Pol Pot, tous ceux qui sont catalogués comme « ennemies » par George peuvent être fait disparaitre et tue. Ça se passe aux États-Unis et c’est complètement moderne. Cette loi est une atteinte à la liberté individuelle… pour protéger la liberté individuelle ! Des dérives sont à craindre, comme ne pas utiliser cette loi comme instrument contre la terreur, mais créer la terreur contre tous les oppositions politiques, contre le monde des idées.

Les modes reviennent cycliquement, la connerie doit agir de la même manière.

New Look ?

Delphine fait une double dans le magazine New Look. Moi je mets à jour mon site web.

Voilà deux mois que je travaille à cette petite révolution, ce qui explique mes absences. Le thème général reste quasiment le même, mais le cœur à complètement changer. La version précédente était excellente lors de son déploiement, mais avec le temps elle était devenue inadaptée au contenu qu’elle proposait. C’est corrigé !
Les patrons des pages ont été entièrement réécrit ainsi que la css qui l’accompagne, la colonne centrale est plus large et le texte plus petit. Les barres latérales des côtés apparaissent sur toutes les pages du site, et se voient agrémenter de petits modules de navigation. J’ai retirer l’avertissement concernant IE : le site actuel fonctionne mieux sous IE6 (mais pas parfaitement), et IE7 devant sortir dans la prochaine quinzaine, il devrait encore mieux s’afficher. D’autres petits bugs d’affichage que j’étais le seul à remarquer ont été corriger. Enfin il est prévu pour Firefox 2. Cette nouvelle version apporte un lot de nouvelles fonctionnalités et notamment une protection contre le Phishing. Mais la vraie révolution, c’est la correction orthographique ! Il introduit un nouvel attribut spellcheck="true" à insérer dans les input type=text et les textarea. Tous les petits mots mal orthographiés des contributeurs seront soulignés d’un fin pointillé rouge, comme sur Safari.

Tout ça c’est bien, mais il n’y a pas de quoi casser des bonbons. En effet, la vraie petite révolution est que le site est entièrement microformaté. C’est à dire qu’il utilise les attributs, id et class des balises xhtml de manière standardisée, afin que la page soit compréhensible pour une machine comme pour un humain. Pour voir comment une machine traduit mes pages, installez le plugin Tails pour Firefox.

Identikit

J’avais déjà publié une série de plugins pour déterminer des avatars distants. Ces plugins fonctionne bien, hormis un problème de performance lors de la soumission d’un commentaire. Seulement, j’avais besoin de souplesse pour administrer ces images. Enfin, j’avais envie d’écrire un plugin qui ne se contente plus de n’afficher que des images, mais qui offre une véritable interface d’administration.

Donc j’écris ce nouveau plugin pour qu’il gère toujours les pavatars, favatars et gravatars, mais qu’il intègre aussi de nouvelles notions : les favicons et les avatars locaux. Voilà ! Concrètement ce plugin est utilisé pour créer les identités visuelles de chaque contributeurs (auteurs et commentateurs). De plus, il permet aux auteurs d’héberger leurs images sur le site (donc sans passer par un site distant), avec une jolie interface privée. Enfin, il insère automatiquement les bonnes balises dans le front site.

Sémantique

J’use et abuse des urls rewritings qu’offre WordPress. En effet, les urls fournies par le plugins ne pointent pas vers le répertoire de stockage, mais vers une url lisible par les humains.

Les xhtml générés comportent toutes les classes css microformatées pour déclarées des images dans les hcard et hresume.

J’ai intégré un widget pour créé une hcard dans les menus de navigations.
le-widget
Le code généré est :

<li id="afficher-lauteur" class="widget widget_author">
    <h3 class="widgettitle">Xavier</h3>
    <ul class="vcard entry-author author">
<li class="fn" style="display:none">Xavier</li>
        <li class="logo">
            <a class="url fn" href="%5B...%5D/author/admin/" title="[...]">
            <img src="%5B...%5D/author/admin/pavatar.png" class="pavatar logo" alt="admin"></a>
        </li>
        <li class="summary">I am the one !</li>
    </ul>
</li>

Enfin, dans le cadre des avatars locaux, ces avatars sont déclarés comme étant des Pavatars.

Performances accrues

Maintenant, au lieu d’afficher des images distantes, il héberge directement les images qu’il a trouvé. D’autre part, il utilise le système de cache de WordPress pour accélérer le calcul.

En gros, quand quelqu’un poste un commentaire, le système d’abord analyser les caches associés à ses informations personnelles. Si il en trouve un, il l’affiche. Sinon, le système va essayer de trouver un avatar distant. Si il le trouve, il le télécharge et créer un cache avec un long délais avant expiration. Sinon il crée un cache avec un court délais. Ainsi, le système fait l’économie de calcul inutiles à chaque soumission de commentaires.

Utilisation

Pour afficher l’avatar du commentateur il suffit d’insérer l’un de ces codes dans la boucle des commentaire :

comment_author_avatar($r); affiche le code xhtml redimensionné à $r pixels du commentateur actuel.
$avatar = get_comment_author_avatar($r); retourne l’adresse de l’avatar en php

Pour afficher l’avatar pertinent de l’auteur, il suffit d’insérer ce code dans la boucle author ou single :

the_avatar($r); affiche le code xhtml redimensionné à $r pixels de l’auteur actuel.
$avatar = get_the_avatar($r); retourne l’adresse de l’avatar en php

les-commentaires interface-auteur interface-favicon

Enfin

Identikit est aussi le titre du dernier album des Burning Airlines. Pour tous les amoureux du DC Sound, je ne peux que leurs recommander l’écoute de cet album.

Téléchargement identikit.zip

Version 0.1.1 du 15 octobre 2006

Sexe

Dans la série des « je l’avais dit » et « le monde est petit », vite fait je rejoins les idées de la soeur de mon cher président. Dans son billet elle parle de reprotoxicité.

Avec Disaster, nous nous étions faché en laissant une dernière chanson inédite. Avec la formation d’Ania, elle est devenu notre 1er tube international des squatts parisiens. Voici le texte :

Pesticides ou Dé.Dé.Té.
émissions de carbone azoté
les derniers pandas géants ont abandonné

l’idée même d’entretenir sa libido
Alors que des biscuiteries explosent
les derniers pandas géants ont capitulé

Les résidus de tes plaisirs
me dégoutent m’asphyxient et tuent le sexe
au creux de pollution on va s’abandonner

sexuellement défaillant
la pollution est devenue intransigeante
et elle nous dérègle hormonalement
sexuellement défaillant
quand il y a tant d’énergie à dépenser
qui laisse exploser sa violence.

Où puis-je trouver mon plaisir ?
quand porter un masque devient un réflex.
Les poissons de la tamise changent de sexe

Pas sans raisons qu’une histoire de séduction
ne se consomme plus avec délectation
les derniers pandas géants ont capitulé

Les résidus de tes plaisirs
me dégoûtent m’asphyxient et tuent le sexe
sans sexe je préfère encore mourir

sexuellement défaillant
la pollution est devenue intransigeante
et elle nous dérègle hormonalement
sexuellement défaillant
quand il y a tant d’énergie à dépenser
qui laisse exploser sa violence.

les mains dans les poches
J’ai toute les excuses
pour …
Mes corn-flakes sont lyophilisés
sources de vitalité, mais par de l’essentiel
l’industrie pue la stérilité

Méfier vous des produits laitiers
la date passé, risque de diarrhées
et tue le sexe, l’UHT provoque le cancer

les alligators sont victimes du diesel
la disparition de leurs attributs sexuels
est constatée la gueule ouverte

Le sexe est meilleur dans les sytcoms
tant de pollution pour créer ses CDrom
les mouettes de Californie virent Kylie

le manque de sexe première cause de stress
chez le grand singe impuissant face à sa maitresse
Qu’est ce tu veux, il ne veut pas monter

sexuellement défaillant
la pollution est devenue intransigeante
et elle nous dérègle hormonalement
sexuellement défaillant
quand il y a tant d’énergie à dépenser
qui laisse exploser sa violence.

Et voici ce que ça donne en répétition

Téléchargement sexe.mp3

Répétition du 26 octobre 2006

Comandante

toc, toc. Qui est-ce ?
Mickey.
Mickey qui ? Mouse, Mantel, Rourke, Finn, Dolenz, Knox.
Coupable ? Bien sûr.
Charles Manson le disait : « Je suis pas là, mec. Je suis pas là »
Je n’en veux pas à Mickey ou Mallory.
J’en veux à Ajax et Jack Frost…
Lyndon Johnson, Johnny Cash…
le pape, Pop-tarts,
Captain Igloo…

Jif et Jazz et O.J. Simpson,
JFK, RFK, FDR, FBI…
CIA, STP, AFL-CIO, ABC, NBC, JVC, VCR.
J’en veux à John Wilkes Booth, Mary Tyler Moore, à ces gens à trois noms.
Tocata, Dorothy, Barney…
Jésus, Jon Bon Jovi.
J’enfonce un doigt dans l’œil gauche de Wayne Newton.
Pas leurs parents, la drogue ou la société.
Vous savez à qui j’en veux ? Aux Pirates de Pittsburgh. En 1947…
une ligue de base-ball découvrait le lanceur Fidel Castro.
En direct de La Havane, avec une chouette balle à effet.
Au dernier moment, toutes les équipes ont annulé leur offre.
Et s’il avait été appelé sous les drapeaux ?
Pas de Baie des Cochons, d’assassinat de Kennedy, de Viet-nâm…
Nixon, Ford, pattes d’éléphant, la tribu brady.
Pas de Earth Shoes de Reagan, de crack. Non.
On mangerait des hots dogs, de la tarte aux pommes, en fumant du cubain.

« M-I-C…
A bientôt.
K-E-Y… Pourquoi ?
Parce qu’ils le veulent, c’est tout. »

(extrait de tueur née).

Cet extrait est tiré d’une scène coupée de Tueurs-Nés d’Oliver Stone. Je l’ai relevé car le passage sur Fidel Castro m’amuse. Cette scène fait parti des légendes et censures de l’histoire Américaine. Oliver Stone a tourné un documentaire sur Fidel Castro en 2003. Or celui-ci est toujours indisponible. Ce film a l’air terriblement passionnant, mais en cherchant sur l’internet, il semble n’avoir été projeté qu’il seul fois. Je pense avoir trouvé un .torrent, je le télécharge et le verrai à mon retour.

affiche-commandant.jpg

Encore Castro. Toujours Cuba. Il faut absolument me procurer le livre Cuba face à l’empire. Les messages Dissidence ou désinformation et briser le consensus sur Cuba de Gilbert Dion me donne envie de le lire.

Bidouilles sévères

Celà fait 10 jours qu’avec Damien, on prépare la refonte du site de la IAC Studio. Bien que l’existant est agréable a utiliser, il date d’il y a plus de 2 ans, il commence sérieusement à être dépassé par le nouveau Web 2.0

On a trois axes d’amélioration :

  • Look’n’Feel : le site va être beaucoup plus graphique que l’actuel monolithe. On va expérimenter un nouveau genre en le rendant un peu plus barge. On est parti de l’idée de la petite graine qui pousse. L’internaute pourra créer sa page de navigation : à chaque lien qu’il cliquera, le contenu s’ajoutera à la suite de la page courante.
  • Refaire la navigation : Elle ne va pas trop changée, on va juste déplacer 2 – 3 catégories pour le rendre plus convivial. On va développer la notion de blog.
  • Nouveaux services : On va ajouter de nouveaux services. On va commencer par agréger nos billets de nos blogs respectifs sur la Iac et il poser des mots clés Technorati. On va proposer du RSS 2.0.1 et quelques fantaisies en Javascript. Le site ne se transformera pas en usine à gaz, mais on espère rendre son utilisation agréable. Et il y aura une petite surprise pour les écrans larges.

Maintenant, vous pouvez imaginer dans quel état fébril on se trouve. Personnellement, je me retrouve assez bien dans la description de l’homme qui se couche avec son portable, publié dans cet article du NYT. Anne pourra témoigner, j’aime bidouiller sur mon MacBook.