Un peu d’absurde dans un monde de scripts

Avec le niveau niveau de complexification des scripts, des fois je passe du temps à essayer de comprendre comment pense la machine. Mais elle ne pense pas, elle en fait qu’exécuter des scripts qu’un groupe à écrit. La machine à sa propre logique, et des fois ses voix sont impénétrables.

Comme le seigneur, elle a sa langue propre, qui à un certain niveau de complexification, que même C3PO mettrait du temps à comprendre. Le plus étonnant reste quand son langage est incompréhensible. Ses non-sens prêtent à sourire.

Mise à jour de la SMC

Mac, c’est cool. Il propose fréquemment des mises à jour pour que son système soit toujours meilleurs, toujours plus performants. Le dernier en date est la mise à jour de la SMC vers la 1.1. Je ne savais même pas que mon système avec une SMV. késako ? J’apprends sur le site d’Apple que le SMC (Contrôleur de gestion du système) est une puce située sur la carte logique, qui contrôle toutes les fonctions d’alimentation de votre ordinateur. Si votre ordinateur a des problèmes d’alimentation, la réinitialisation du SMC peut les résoudre.

Trop bien ! Je le mets à jour.

Le programme interne de la SMC de votre ordinateur est à jour à la version 1.1 de MÀJ du programme interne de la SMC du MacBook

Me voilà rassuré ! Le message de confirmation de la bonne installation me confirme bien que le programme interne de la SMC de votre ordinateur est à jour à la version 1.1 de MÀJ du programme interne de la SMC du MacBook.

Maintenant que mon ordinateur gère mieux l’alimentation, est-ce que la nouvelle priorité d’Apple est le support de la langue française ?

Conjugaisons nos efforts

Utilisant Microsoft Word, je rédigeais des recommandations internes. Beaucoup de notions de l’application PriceMinister sont en anglais, car les traduire en français n’aurait plus de sens. Donc, dans mes spécifications en français, je tape le mot « spacename ». Word m’affiche une petite vague sous ce mot, cela pour me proposer une autre orthographe : sphacélâmes.
Sphacélâmes
Curieux, j’ai cherché la définition de ce mot. Première certitude, ce mot n’est pas dans l’édition 2005 du Petit Robert, mais sphacèle l’est. Je poursuis donc mes recherches sur la toile. Voici mes observations.

Sphacèle
nom masculin, tissu nécrosé en voie d’élimination
Sphacéler
verbe transitif, provoquer un sphacèle
Présent
sphacèle
sphacèles
sphacèle
sphacélons
sphacélez
sphacèlent
Imparfait
sphacélais
sphacélais
sphacélait
sphacélions
sphacéliez
sphacélaient
Passé simple
sphacélai
sphacélas
sphacéla
sphacélâmes
sphacélâtes
sphacélèrent
Futur simple
sphacélerai
sphacéleras
sphacélera
sphacélerons
sphacélerez
sphacéleront
Passé composé
ai sphacélé
as sphacélé
a sphacélé
avons sphacélé
avez sphacélé
ont sphacélé
Plus-que-parfait
avais sphacélé
avais sphacélé
avait sphacélé
avions sphacélé
aviez sphacélé
avaient sphacélé
Passé antérieur
eus sphacélé
eus sphacélé
eut sphacélé
eûmes sphacélé
eûtes sphacélé
eurent sphacélé
Futur antérieur
aurai sphacélé
auras sphacélé
aura sphacélé
aurons sphacélé
aurez sphacélé
auront sphacélé

Sphacélâmes serait donc la déclinaison à la première personne du pluriel du passé simple de l’indicatif. Mais qui sur Terre irait utilisé ce verbe à la 1ère personne du pluriel comme du singulier ? De qui plus est au passé-simple ? Est-ce que les cellules biologiques ont une conscience au point d’avoir des conversations entre-elles dans un langage précieux ?

  • Mon cher globule blanc ! qu’eussiez vous fait dans la soirée du vendredi ?
  • Comme à inaccoutumé, avec les cousins nous sphacélâmes entre deux parties de mitose