L’Avatar

« Il est l’or Monsignor. » Mon billet n’est pas à confondre avec le rôle de Louis de Funès.

En cherchant un système d’avatar pour le PriceMister, je suis tombé sur la conception des Pavatars.

Un pavatar (Personal Avatar) est une image qui est hébergée sur votre site perso qui est utilisée par les sites qui font référence au contenu que vous mettez à disposition, en tant qu’utilisateur. Par exemple, si vous laissez un commentaire sur un blog qui requiert un avatar, c’est cette conception qui est utilisée ici.

Continue reading

La moral réaliste

J’ai chapardé ce texte d’ÉcoSystématica inc.© 2004, du site humanum.org

– Comment faire pour juger si quelque chose est bien ou mal ?
Ça doit être difficile, non ? Les situations sont rarement blanches ou noires, tout bien ou tout mal, on est plutôt tout le temps dans les teintes de gris, les nuances, or les étiquettes « bien » et « mal » paraissent sans nuances… Surtout que la notion de bien et de mal change d’une culture à l’autre, quand ce n’est pas d’une génération à l’autre ou même d’un individu à l’autre au sein d’une même culture…

– Bonne question ! Plutôt que donner une réponse théorique qui ne satisfera personne, je préférerais d’abord m’assurer que nous parlons bien de la même chose avec le même vocabulaire, que chaque mot a bien le même sens pour nous deux. Une fois ce point réglé, on aborde la question de front, ok ?
Donc question : pour toi, c’est quoi la science, c’est quoi la religion, c’est quoi la philosophie et c’est quoi la morale ?

– Facile ! La science, c’est ce que nous avons découvert en étudiant l’univers, la religion, c’est ce qu’on nous a enseigné dans les textes sacrés, la philosophie, c’est la somme des idées des grands philosophes et la morale, c’est l’ensemble des règles qui nous permettent de distinguer le bien du mal.

– Quadruple tautologie, c’est un record ! En fait, dans l’étude de l’univers il y a trois grandes divisions :
la science, qui s’adresse à la question « comment », comme dans « comment fonctionne l’univers ?  » ou « comment la neige forme-t-elle de si jolis cristaux ?  »
la religion, qui s’adresse à la question « pourquoi », comme dans « pourquoi sommes-nous sur terre ?  » ou « pourquoi l’univers existe ? »
la philosophie, qui s’adresse à la question « quoi », comme dans « c’est quoi l’univers ?  » ou « c’est quoi un être moral ?  »
La philosophie s’attaque donc à la question de l’existence ou de la nature des phénomènes; la religion s’attaque à la question de la cause des phénomènes, que cette cause soit située dans le passé (la cause originale) ou qu’elle soit située dans le futur (la cause finale, que l’on appelle aussi le but); la science, elle, s’attaque à la question du mécanisme des phénomènes.

– Et la morale, c’est quoi ?

– C’est l’ensemble des règles qui permettent le fonctionnement de la société. En quelque sorte, c’est le contrat de base qui lie les membres de la société : s’ils ne respectent pas les termes de ce contrat, s’ils n’obéissent plus à ces règles, la société s’effondre. Tu vois immédiatement que ces règles peuvent être largement arbitraires, ce qui t’explique comment l’espèce humaine a pu avoir au fil du temps des sociétés très différentes les unes des autres.
Ainsi chez les grecs de l’époque classique on trouvait la pédophilie parfaitement normale et on plaignait le jeune garçon qui n’avait pas trouvé d’amant adulte : il était moral pour un adulte de se livrer à des actes de pédophilie avec un jeune garçon; de nos jours ce même comportement est non seulement jugé immoral, c’est un crime au yeux de la loi. C’est vrai pour beaucoup d’autres choses : l’esclavage était moral, c’est devenu un crime. Même chose pour la polygamie ou pour battre sa femme… Continue reading